Lifting visage : qu’est ce qui peut le remplacer ?

Le lifting du visage et une chirurgie esthétique qui permet d’éliminer le relâchement cutané du visage. Il permet à la personne de retrouver un visage jeune et rafraîchi. C’est une chirurgie radicale qui assure l’élimination totale des rides et de renforcement des muscles du visage qui ont tendance à se relâcher avec l’âge.

Mais dans certains cas, le chirurgien peut conseiller à ses patients d’autres traitements alternatifs au lifting, que ce soit par des traitements de médecine esthétique ou de thérapies par ultrasons.

Comment décider de telle ou de telle intervention ?

Plusieurs facteurs entrent en jeu lors de la décision de quel traitement est le plus adéquat à votre cas. Pendant les consultations préopératoires, le chirurgien ausculte l’anatomie du visage et donne son pronostic. Le choix sera fait en fonction du relâchement du visage, de la perte de tonicité de la peau et du résultat que la patiente souhaite obtenir.

Comment faire un lifting visage sans chirurgie ?

Dans le cas d’un grand relâchement cutané, la chirurgie du lifting visage est la seule solution. Sinon, il est toujours possible de faire des mini-liftings selon le diagnostic du chirurgien.

Pour un relâchement assez important, il existe des techniques plus pertinentes que les médecines esthétiques. On cite par exemple :

  • La pose de fils tenseurs est indiquée pour soutenir une peau flasque du visage. C’est une technique peu invasive qui permet de retrouver l’ovale du visage.
  • Le thermage par radiofréquence qui est une technique de médecine esthétique qui élimine les rides et la cellulite.
  • L’ultherapie qui utilise les ultrasons pour retendre la peau du visage et du corps. Ulthera donne un effet immédiat et dure plusieurs années

Les traitements de médecine esthétique ont chacun une finalité et traitent un problème précis. Ils sont indiqués pour éliminer les fines rides.

  • Les injections de botox permettent de traiter les rides d’expression causées par les contractions musculaires.
  • L’acide hyaluronique quant à lui ne fait que combler le manque de volume résultant du relâchement cutané.
  • Alors que les injections de PRP donnent un coup d’éclat à un visage ternie et faible.