Particularité du lifting abdominal par rapport à la liposuccion

liposuccion tunisie

La chirurgie esthétique et/ou réparatrice du ventre traite les distensions des muscles grands droits du ventre et élimine le surplus de peau abimée et le surplus adipeux. Elle permet de retrouver un ventre plat bien ferme grâce à la combinaison de la liposuccion et de l’abdominoplastie.

Examens préopératoires

Lors des entretiens préopératoires, le chirurgien examine la tonicité des muscles de l’abdomen, la qualité de la peau et la répartition du tissu adipeux.

Une liposuccion seule

Si le volume du ventre est seulement dû à la réserve adipeuse dans la région abdominale, une liposuccion suffit. Si en plus les muscles sont fermes et la peau a une excellente qualité, la liposuccion permet d’obtenir un ventre plat rapidement.

En utilisant de fines canules, le chirurgien parvient à retirer le surplus de graisse. Après un minimum de trois mois, on commence à voir le résultat.

Une mini-abdominoplastie

Cette intervention est pratiquée lorsque la patiente dispose d’un petit ventre avec un surplus de peau abîmée juste en dessous du nombril. La mini abdominoplastie ou le mini lifting du ventre ne nécessite pas de repositionner le nombril.

Dans cette intervention, le chirurgien ne touche pas les muscles et veille à cacher les incisions dans la région pubienne.

Abdominoplastie + liposuccion

Par contre, si les muscles grands droits du ventre sont relâchés et la peau a perdu son élasticité, c’est la plastie abdominale qu’il faut faire.

Le chirurgien commence généralement par faire les incisions nécessaires, puis aspire le surplus de graisse et à la fin il répare le diastasis musculaire. Ce n’est qu’à la fin qu’il repositionne le nombril, élimine le surplus de peau et ferme le tout pour obtenir un ventre plat.

Il y’a autant de gestes opératoires que des spécificités morphologiques. D’où l’importance de bien choisir son chirurgien et l’importance de faire des entretiens préopératoires.