Les interventions de chirurgie et de médecine esthétique qui ont connu un boom pendant la pandémie du Covid-19

chirurgie esthetique covid

Un grand nombre de la population mondiale a continué à subir des procédures de chirurgie esthétique au milieu de la pandémie, selon de nouvelles données, qui ont révélé que la liposuccion et les produits de comblement étaient les interventions esthétiques les plus populaires.

Au début de l’année 2020, la pandémie a contraint de nombreux chirurgiens à annuler ou à reporter des opérations et des procédures non urgentes, l’objectif étant de sauver des vies.

Cependant, lorsque le pays a commencé à rouvrir, les chirurgiens plasticiens ont vu un afflux de patients indiquant un afflux considérable des patients pour la chirurgie esthétique en 2020.

Les procédures chirurgicales les plus populaires pendant le confinement étaient la liposuccion, l’augmentation mammaire et les abdominoplasties ou “tummy tucks”, qui aplatissent l’abdomen en retirant l’excès de peau et de graisse.

La liposuccion : numéro 1 dans les requêtes

Parmi les procédures, la liposuccion a été la plus populaire tandis que les augmentations mammaires suivaient de près.

Cependant, le nombre de patients demandant une chirurgie d’augmentation du fessier par des implants a augmenté au cours de l’année dernière par rapport à l’année précédente tandis que les autres interventions populaires comprenaient les retraits d’implants mammaires et les liftings mammaires.

Les traitements de médecine esthétique les plus répandues

En ce qui concerne les procédures non chirurgicales, ce sont les injections de Botox et autres produits de comblement dermique.

Les autres procédures non chirurgicales populaires comprenaient des traitements de la peau tels que les peelings chimiques, les hydrofacials et les skinbooster.

En ce qui concerne la tranche d’âge à l’origine de la popularité de ces procédures est celle des 36 à 50 ans, ce groupe privilégiant la liposuccion – tandis que les jeunes générations ont plus fréquemment recours à l’augmentation mammaire.

 

Selon les spécialistes, la popularité de la chirurgie esthétique au cours de la pandémie est probablement le résultat de quelques facteurs, notamment “l’essor des appels vidéo” et l’augmentation des “possibilités de temps d’arrêt discret” qu’un grand nombre de la population mondiale a connu du fait du travail à domicile.

Les patients profitent justement de cet isolement et cet éloignement social pour une totale discrétion pendant la période de convalescence. “Ils utilisent leur temps comme un moyen de récupérer après la chirurgie”.

Les masques portés pour se protéger du COVID ont également potentiellement joué un rôle dans le nombre d’interventions de chirurgie plastique, car un chirurgien a suggéré que la possibilité de cacher d’éventuelles ecchymoses ou gonflements a encouragé beaucoup de patients à subir ces opérations, tandis qu’un autre chirurgien a déclaré au média que les gens ont également commencé à demander des consultations pour des préoccupations qui ont été mises en évidence par le port du masque, comme les rides du front ou les lignes autour des yeux.